PSYCHOTHERAPIE PARIS

Les terreaux précurseurs : Mas para quê ?

 

Mais pourquoi une psychothérapie ?

 

Les événements de la vie laissent des traces, certaines tapies au fond de soi. Parfois elles s'activent et resurgissent avant même que l'on puisse s'en apercevoir. Les sensations sont toujours aussi douloureuses, bousculantes, oppressantes, quelque fois jusqu'à l'insupportable.  

 

Un échec, une rupture, une perte... les inattendus de la vie peuvent venir cogner notre socle intérieur, bouleverser l'estime de nous-mêmes, notre confiance et notre valeur d'être. 

 

Parce que certaines situations sont signifiantes d'une discordance entre nos valeurs propres, notre éthique, nos choix. Il n'est pas simple de trouver sa place. Nous pouvons sentir alors une déchirure, semblant indéniablement nous écarteler.

 

Parce qu'à  certains moments tout semble s'effondrer, s'émietter, se confondre, ne plus nous appartenir.

 

Parce que parfois la vie semble perdre son sens, il nous vient alors la peur de nous perdre.  

 

"...c'est cette peur de l’affection, des sentiments, des douleurs et de l’amour. Et des chagrins et des regrets et des remords, c’est cette peur là qui t’inquiète et te faisait reculer."

 Jean-Luc Lagarce

 

 

Oser aller vers... O novo caminho

  • Un mieux être

Visiter, développer, reconstruire son socle interne de sécurité ; découvrir le potentiel caché en soi ; oser apprivoiser ses parts d'ombre ; faire face à ses croyances, au transgénerationnel ; tous ces processus sont les clefs nous menant vers notre équilibre, notre entièreté, notre responsabilité et liberté. Ils permettent d'ajuster, en cohérence avec nos valeurs, notre manière d'être au monde.

  • Une meilleure conscience de soi

 La prise de conscience est initiatrice de croissance. Accroître la conscience de soi, par l'expérience, permet de laisser faire le "nouveau", d'agir dans la transformation du souffrant, pour le mettre en forme en vivant le processus en oeuvre, afin d'en faire quelque chose d'autre.

  • Avec l'autre

Parce que dans le contact avec l'autre l'être humain sent son existence. Dans ce contact, il peut s'épanouir dans une relation juste, équilibrée, respectueuse et nourrissante. 

Parce qu'avec l'autre on est ensemble.